• La prise de notes

    Cours, conférence, réunion... Savoir prendre des notes

     

    Dans l'enseignement supérieur, un prof ne dicte plus ses cours, et dans le monde professionnel, les situations de communication orale sont bien plus courantes que l'écrit (communication téléphonique, entretien, réunion de travail...) ; il faut pourtant en garder des traces, pour pouvoir y revenir et pour produire des compte-rendus.

    Or celui qui parle va toujours plus vite que vous qui écrivez (150 mots à l'oral pour 30 mots à l'écrit) : il faut donc acquérir les techniques qui permettent de condenser un propos.

    En outre, prendre des notes, c'est le meilleur moyen d'assimiler un cours ou une communication, c'est-à-dire de les comprendre ET de les mémoriser ; en effet l’écoute et la compréhension sont bien meilleures quand on est actif, et prendre des notes, c'est réfléchir pour trier et reformuler. D'ailleurs selon certains spécialistes, nous retenons :

    • 20% de ce que nous entendons

    • 40% de ce que nous voyons

    • 60% de ce que nous entendons et voyons en même temps (audiovisuel...)

    • 80% de ce que nous faisons (parole, écriture...)

     

    Méthode

    Deux écueils sont à éviter :

    - s’efforcer de tout noter, sans parvenir à distinguer l’essentiel de l’accessoire

    - se fier à sa mémoire et se contenter de noter quelques éléments épars

    Dans les deux cas, les notes seront en réalité inutilisables.

     

    Il s'agit donc de transcrire la structure du propos, de faire apparaître son squelette :

    • en supprimant tout ce qui n'est pas indispensable à la compréhension

    • en repérant les mots clé du discours (souvent répétés ou reformulés + intonation marquée)

    • en adoptant un style télégraphique : abréviations (ex : constitut°), suppression de lettres (ex : tjs, ajdh, dvpt), utilisation de symboles (ex : + / - / > / §), nominalisation (ex : réparer > réparat°)

    • en reformulant les idées et notions pour aller à l'essentiel

    • en hiérarchisant lisiblement les infos sur la page (avec des chiffres, des puces)

    => A chacun de créer son propre code, en inventant tout ce qui est nécessaire.

     

    Après le cours, il est important de relire ses notes, pour les mettre en ordre et les compléter.

     

     

    Exemples de symboles courants

     

    aboutit à, entraîne, provoque, devient

    ressemble, n'est pas tout à fait pareil à

    vient de, a pour origine, est issu de

    est supérieur à, vaut mieux que, l'emporte sur

    en bas, voir plus bas

    est inférieur à, vaut moins que, est écrasé par

    en haut, voir plus haut 

    il existe, on trouve, il y a quelques

    à l'origine, au début

    fait partie de, est de la famille de, appartient à

    augmente, monte, progresse positivement

    ne fait pas partie de, est étranger à, n'est pas à

    diminue, descend, progresse négativement

    somme, totalité

    varie, instable

    rien, vide, désert, absence

    différent, n'est pas

    et, s'ajoute à

    équivaut à, égale, est

    plus ou moins, environ, à peu près

    femme, féminin, femelle

    homme, masculin, mâle

     

    Exemple de prise de notes

    Discours

    Notes

    Nous pouvons observer aujourd’hui que la famille change dans plusieurs directions. On peut remarquer d’abord que la taille de la famille s’est réduite. Aujourd’hui le nombre moyen d’enfants par femme est inférieur à 2. On peut noter ensuite que la diminution de la taille des familles s’accompagne d’une modification des modalités de leur constitution. La baisse des mariages est à relier à l’augmentation des divorces. On assiste aussi au développement de l’union libre. Aujourd’hui un enfant sur 3 naît hors-mariage. Il existe aussi de plus en plus de ménages mono-parentaux (un seul parent avec un enfant).Toutefois cela doit être relativisé, le mariage reste aujourd’hui encore le modèle dominant puisque plus de 85% des couples existants sont mariés. Ces nouveaux comportements aboutissent aujourd’hui à l’émergence de plusieurs modèles familiaux. Il n’y a plus un seul type de famille mais plusieurs

    Changements famille :

    > reduct° taille : nbre enfants

    > chgts modalités constitution

    - mariages

    - divorces

    - union libre

    - ménages mono-parentaux

    Mais mariage reste dominant (85% couples)