• Méthode de la Synthèse

     A / Principes de l’exercice 

    Cet exercice doit mettre en évidence la capacité du candidat :

    • à comprendre, dégager et reformuler le contenu de plusieurs documents de natures différentes (texte, image...)

    • à synthétiser ces données en les confrontant > savoir aller à l’essentiel, se garder de toute idée personnelle

    • à organiser rigoureusement cet exposé > suivre un plan clair et pertinent

     

     B / Contraintes de présentation 

    1) L’introduction (15 lignes)

    Elle comporte obligatoirement :

    1. une phrase d’entrée en matière qui présente le thème de la synthèse

    2. une présentation rapide des différents documents (auteur, titre, point de vue adopté) ; les regrouper suivant leur nature, leur genre ou selon des points communs évidents.

    3. la définition du problème soulevé par l’ensemble de la documentation. On rappelle que la problématique est une question complexe qui engage un débat ; on pourra donc l’amener sous forme d’interrogations.

    4. l’annonce du plan de la synthèse.

     

    2) Le développement (2 pages)

    Ce qu’il faut faire :

    • organiser le développement en plusieurs parties (2 ou 3), chacune étant divisée en paragraphes ou sous-parties. Votre plan doit être visible.

    • reformuler fidèlement les analyses ou le raisonnement des auteurs : la SD n’est pas un montage de citations

    • être parfaitement objectif dans le compte rendu des doc. 

    • pour chaque donnée ou idée, mentionner tout au long de la synthèse les références du doc. support.

    • mettre des guillemets pour toute citation (qui doivent rester rares, brèves et particulièrement éclairantes).

    • Confronter sans arrrêt les doc les uns autres, en soulignant les point communs ou les différences

    Ce qu’il ne faut pas faire :

     

    • faire des parties séparées pour chaque document ; c’est contraire à la définition même de la synthèse.

    • aller à la ligne sans arrêt ou au contraire ne jamais aller à la ligne. Cela signale une absence de plan.

    • résumer les doc. sans chercher à analyser les différentes facettes du problème qu’ils évoquent (causes, conséquences...) = simple montage.

    • Citer sans arrêt ou, pire, réécrire sans guillemets

    • interpréter les doc. (avis personnel, commentaires absents des doc, contenu des doc déformé ou faussé)

     

    3) La conclusion (5-10 lignes)

    Elle propose un bilan objectif en reprenant très rapidement le raisonnement développé et en répondant nettement à la question posée dans l’introduction. 

     

     

     C/ Méthode de préparation 

     

    I - Découverte du dossier

    1/ Observation du dossier (auteurs, dates et répartition dans le temps, informations contenues dans le paratexte) afin de :

    - de cerner le sujet ET le problème posé pa rl'ensemble des docs (à formuler au brouillon sous forme de 2 ou 3 questions)

    - de comprendre l’organisation des doc les uns par rapport aux autres (quel texte fournit une analyse de fond ?)

    2/ Lecture des doc, stabilo en main, pour surligner tout de suite les idées essentielles (2 à 3 par paragraphe)

    II - Analyse des documents et tableau de confrontation

    3/ Tracer un tableau format A3 (1 colonne par doc + 1 colonne d’analyse et pistes de réflexion)

    4/ Commencer par le doc. qui paraît fournir l’analyse la plus complète du problème posé : ce sera le texte-support > reporter dans la 1ère colonne les principales idées de ce texte (paragraphe par paragraphe). 

    5/ Dans la dernière colonne [pistes de confrontation], analyser ces données : quelles idées décrivent le problème ? sous quel angle (économique, culturel, psychologique...) ? lesquelles l'expliquent (causes) ? lesquelles constituent des solutions ? Y a-t-il des point de vus contradictoires sur la questions ?...

    6/ Remplir le reste du tableau avec les principales idées des autres doc. Attention : ce travail minutieux repose en fait sur une lecture attentive et intelligente des docs : il faut relever les idées qui vont dans le même sens que le 1er doc, mais aussi celles qui complètent ou affinent l’étude du priblème

    7/ Au bas de chaque colonne, résumer la thèse ou la position des auteurs (textes d'idées) ou l'essentiel du message contenu dans le doc (récits, images).

    8/ Une fois le tableau rempli, utiliser des couleurs pour relier entre elles les idées semblables ou qui se complètent, et pour mettre en évidence les oppositions ou contradictions.

    9/ Compléter la dernière colonne : pistes de confrontation.

     

    Doc.1

    Doc.2

    Doc...

    Pistes de confrontation

    Auteur, titre

    Date

    type de doc.

    P. Bourdieu, Sur la télévision (1996)

    > Essai sociologique

     

    Idées

    - 1er §

    >

    > …

    - 2è §...

    - 3è §...

    1- goût pour le sang, le sexe, le crime

    2- le fait divers fait vendre, rentable

    3- des infos futiles, vides, qui ne divisent pas, qui sont sans enjeu politique

     

    => Qu’est-ce qu’un fait divers ? 

    => Quel est le rôle / la fonction des faits divers ?

    => ...

    Résumé / thèse exposée

    => Les faits divers détournent l'attention de l'info véritable

     

    Problématique du dossier

     

    III - Elaboration du plan détaillé

    Le plan doit être monté à partir des pistes dégagées dans la colonne d’analyse. On peut s’aider d’un modèle de plan (voir ci-dessous). Un plan doit :

    • répondre très exactement au sujet

    • être cohérent (les parties doivent se compléter et être d’importance égale)

    • être progressif (les parties doivent s’enchaîner logiquement, du plus simple au plus complexe). 

    Le plan analytique

    ou causal

    Lorsqu'il s'agit d'analyser, de décomposer un problème.

    -> On décrit d'abord le problème posé ou les manifestations du phénomène

    -> On étudie les causes, les raisons du phénomène

    -> On recherche les conséquences et/ou les solutions

    Les problèmes posés par la délinquance des jeunes :

    I- Formes et manifestations de la délinq-ce(violence, drogue, vol…)

    II- Les causes (économiques, morales, familiales…)

    III- Les solutions (personnelles, collectives…)

    Le plan dialectique

    ou critique

    Lorsque le thème soulève une polémique, lorsque les auteurs sont en désaccord : Pour ou contre...?

    -> 1er partie : thèse

    -> 2ème partie : antithèse

    Peut-on considérer le travail comme un moyen de libération ?

    I- Le travail peut apporter l'indépendance

    II- Toutefois il peut être une contrainte voire un esclavage.

    Le plan thématique

    ou par catégories

    Il permet de décrire un phénomène sous différents aspects : chaque partie est consacrée à l'étude du sujet selon un point de vue particulier (individuel / collectif, social / économique / psychologique, religieux / culturel...)

    Quelles peuvent être les conditions de l'insertion sociale ?

    I- les conditions financières

    II- les conditions psychologiques

    III- les conditions intellectuelles

     

    IV - Consignes pour la rédaction

    • L’introduction et la conclusion sont à rédiger au brouillon, le reste directement au propre.

    • Adopter une présentation claire et aérée, qui permette de visualiser votre plan.

    • Ne jamais dire JE ; d'ailleurs il faut BANNIR TOUT COMMENTAIRE PERSONNEL, toute idée qui ne proviendrait pas directement des documents. Adopter un ton neutre, comme celui des journalistes.
    • Mais ne pas recopier les docs non plus, ni les citer à tour de bras : il faut sans cesse REFORMULER et FAIRE REFERENCE aux auteurs et aux docs pour préciser la provenance.
    • Les citations doivent donc rester exceptionnelles et très courtes (avec le n° de ligne citée).
    • Varier les formules pour présenter les idées et les références (x prétend, y affirme, défend l’idée selon laquelle, x critique cette position, y remarque, note émet l’hypothèse...). Il est conseillé de se faire une petite liste personnelle.
    • L’idée directrice de chaque partie puis de chaque paragraphe doit être clairement exposée. N’hésitez pas non plus à faire des petits bilans à la fin de chaque partie sur ce qui a été démontré : le but du jeu est de guider le lecteur, de lui donner des repères dans votre développement pour qu’il suive les étapes de votre plan.
    • Confronter sans arrêt les doc les uns aux autres, en utilisant des formules de comparaison ou d’opposition.